Direkt zum InhaltDirekt zur Hauptnavigation

L’automatisation

L’automatisation

L’utilisation de bras articulés est désormais possible pour les entreprises de traitement des matières plastiques de moyenne envergure !


Les robots d’occasion sont un bon moyen pour s’habituer aux robots à 6 axes. La Gutwaldplastics GmbH+Co.KG est la première à utiliser les robots à 6 axes dans l’extraction automatique des pièces moulées. Le projet développé par la société AGS Automation Greifsysteme Schwope GmbH contient un système de préhension, des robots d’occasion et des grilles de protection.

Les techniques de moulage par injection automatiques se sont généralisées, le plus souvent à l’aide de robots linéaires. Les spécialistes en matières plastiques savent également que les bras articulés sont plus productifs et surtout plus flexibles, et pourtant ces derniers se font rares dans les petites et moyennes entreprises. Cela peut être une question de coût, à laquelle nous pouvons désormais répondre par une nouvelle offre !

Robot à 6 axes : l’investissement en vaut-il la peine ?
Monsieur Stefan Gutwald, ingénieur et propriétaire de Gutwaldplastics GmbH+Co.KG, s’est lancé dans l’aventure et cette bonne expérience „lui a ouvert l’appétit“. Son premier robot articulé offre nettement plus de possibilités qu’il ne le pensait et il compte bien agrandir la famille ! La société Gutwaldplastics, fondée en 2006, s’est spécialisée dans la fabrication de pièces d’aspect en thermoplastiques de très haute qualité ; elle utilisait jusqu’alors des robots linéaires, mais désormais surchargés par la manutention (pick and place). Aujourd’hui, le hangar, construit en 2012, accueillent 33 presses à injection au lieu des 12 machines du début, toutes avec extraction automatique des pièces moulées. Une équipe de 25 employés vous proposent des solutions complètes, qui vont du premier essai de marche à l’amélioration, l’assemblage et l’emballage de la pièce moulée en passant par un service après-vente performant. Les fabricants et fournisseurs des constructeurs automobiles savent l’apprécier, mais pas seulement eux, également les clients du secteur médical et des différentes branches du secteur loisirs. Cela fonctionne bien, mais si l’on se projette dans l’avenir, la manutention de pièces moulées, telle qu’elle se déroule actuellement, laisse peu de marge pour de futures tâches plus évoluées. La question des robots articulés est donc chez nous depuis longtemps à l’ordre du jour, jusqu’à ce qu’un problème de place aigu ouvre définitivement la voie à notre premier robot à 6 axes :
la hauteur de plafond trop basse pour une presse multicomposant Battenfeld a créé de grosses difficultés pour l’équipement de la machine, notamment le branchement du robot linéaire.

Pratique : AGS propose des solutions de préhension avec des robots d’occasion !
La demande était axée sur un pack composé d’un système de préhension et d’un bras articulé avec grille de protection. Les premières offres, faites sur des produits neufs, ont déclenché les „crampes au ventre“ bien connues. La société non moins connue AGS Automation Greifsysteme Schwope GmbH a elle aussi intégré des robots dans son programme, mais elle a mis en jeu un 6 axes de seconde main. Le prix nettement plus avantageux, même par rapport au robot linéaire neuf, était convainquant : l’ensemble proposé clé en main est parfaitement adapté à la machine à partir de l’interface EUROMAP, le FANUC M-16 iB/20 correspondant, pratiquement neuf, fait l’objet d’un contrôle et d’une révision. La solution du bras articulé a pu venir à bout d’espaces étroits, grâce à une planification optimale.

Robot à 6 axes : produire mieux grâce à une nouvelle liberté de mouvement et flexibilité !

Une fois le système installé et intégré, les employés de Gutwaldplastics ont bénéficié sur leur lieu de travail d’une formation sur le système de préhension et la robotique, axée spécifiquement sur le projet, pendant une journée. Les techniciens AGS s’étaient chargés de toutes les étapes nécessaires jusqu’à la mise en route et avaient remise une installation prête pour la production. Au bout de deux mois de fonctionnement, ils ont atteint petit à petit leur capacité de performance élevée avec les productions de pièces moulées correspondantes ; et ce potentiel est loin d’être exploité en totalité. Grâce à la liberté de mouvement du 6 axes, exploitable de manière flexible, un rayon opérationnel de 1,70 m, combiné avec le système PRECIGRIP, facile à montage, non seulement l’extraction de pièces moulées s’est automatisées, mais également d’autres étapes (antérieures et postérieures) qui ont pu être automatisées plus facilement et à moindre coût. Et de nouvelles commandes nous sont parvenues en peu de temps, déclare Monsieur Stefan Gutwald, ingénieur. Nous avons commencé par la coupe de la carotte et le tri des pièces en cas de cavités multiples et il fallait planifier l’augmentation de la production prévisionnelle par la mise en place et l’extraction de pièces ainsi que par le transfert de pièces prémoulées dans d’autres cavités. Nous réfléchissons également à des caméras de surveillance et d’autres processus d’emballage. La palette des possibilités de réalisation au niveau des différentes étapes de traitement ne cesse de croître ; l’utilisation peu coûteuse des robots à 6 axes non seulement donne des ailes aux utilisateurs, mais représente à la voie à suivre pour l’avenir. Les pièces moulées deviennent de plus en plus complexes, ce qui réclame l’automatisation de plus en plus d’étapes, directement sur la machine. A moyen terme, l’équipe de Gutwaldplastics souhaite que l’usage du bras articulé se développe, même si, l’automatisation assistée de robots linéaires reste le choix préférentiel pour la production de pièces simples.

Accédez aux groupes de préhension AGS avec un 6-axes de seconde main
Un exemple pour des moyennes entreprises similaires ? Sûrement, car les systèmes d’extraction de première main sont de plus en plus demandés. Ce fut le cas pour le propriétaire de la société AGS, Marc Schwope ; la logique a donc voulu qu’il complète ses systèmes de préhension conçus spécifiquement pour les postes de travail de ses clients, par une gamme de robots. Et c’est justement la combinaison de bras articulés de seconde main qui permet aux entreprises de moyenne envergure de s’armer à bon prix pour un avenir avec des pièces moulées encore plus complexes et des lots de plus en plus petits.